Newsletter 11

 

1-Comment pensez-vous construire la croissance de demain ?
La croissance de demain sera incontestablement tirée par la connaissance. Les avantages compétitifs porteront plus sur la différenciation, sur la qualité de service et sur l’innovation. C'est la capacité des entreprises à investir, à embaucher des compétences, à diffuser la technologie, et donc à soutenir la hausse de la productivité qui sera décisive. 

Attirer et retenir les talents est un challenge de taille pour les entreprises. Constat affligeant : aujourd’hui, certaines entreprises sont pénalisées dans leur rythme de croissance. Elles se voient obligées de réduire la voilure car elles n’arrivent pas à recruter les compétences nécessaires à leur développement.

Les managers doivent se défaire de leurs anciens fonctionnements que ce soit pour le recrutement ou pour le management et la motivation des collaborateurs. Penser demain se fait avec une imagination débridée et audacieuse pour favoriser la créativité et l’innovation.

2- Quel type de dialogue social préconisez-vous ?

Clairement, la dégradation de la situation économique et la croissance atone ont laminé les marges de la plupart des entreprises. Celles-ci sont dans l’incapacité de procurer des motivations financières et salariales à leurs collaborateurs. D’autre part, les tensions inflationnistes et la perte du pouvoir d’achat qui en découle infligent une pression et une angoisse pour les collaborateurs.De ce fait, un dialogue social institutionnalisé doit se tenir dans toutes les organisations en impliquant toutes les parties prenantes. Des réunions régulières où les informations sont divulguées en toute transparence donnent l’occasion aux managers de mettre en place une écoute active, de faire preuve d’inclusion et de responsabiliser toutes les parties prenantes.
 

3- Comment remotiver les collaborateurs en perte de vitesse et rétablir la confiance ?
Aujourd’hui, les collaborateurs, notamment ceux de la génération Y, ressentent un criant besoin de sens.  Ils veulent comprendre leur utilité dans l’ensemble de la chaîne de valeur de leur métier. Ils doivent prendre conscience de leur mission dans l’entreprise en saisissant les interactions entre les fonctions et en favorisant une bonne communication interne. Celle-ci est le cheval de bataille pour éviter la démotivation des collaborateurs.

Le facteur humain étant la clé de la compétitivité et du développement de l’entreprise, le perfectionnement de la fonction managériale doit être un processus continu.  Certains managers ne sont pas formés à diriger des humains, ils ont toujours été formatés à consolider et augmenter la marge de rentabilité. Il est indispensable de créer une culture d’entreprise qui porte le collectif. Les clients ressentiront forcément le résultat !

 

Comment pensez-vous construire la croissance de demain ?
« Inetum en Tunisie » est l’unique intégrateur généraliste faisant partie de l’écosystème des ESN européennes et internationales ayant fait le réel pari de la Tunisie. Notre rôle est d’adresser et d’accompagner l’ensemble des secteurs du marché Tunisien. Il s’agit d’une présence sur le marché local à forte valeur-ajoutée.

Notre priorité, et notre ambition est d’étendre toute l’expertise du groupe sur le marché local avec le support de nos collaborateurs tunisiens.

Durant les dernières années, nous nous sommes positionnés comme partenaire privilégié du secteur public et ce sur plusieurs programmes stratégiques gouvernementaux (Exemples : Identifiant Unique, Etat Civil) portés par différents ministères, offices et autres organismes publics.

Bénéficiant d’un capital confiance auprès de nos clients-partenaires, nous continuons sur notre lancée pour adresser d’autres programmes. Notre croissance sur le secteur public ne se traduit pas uniquement par le nombre de projets adressés mais également par une évolution soutenue de nos effectifs qui y sont affectés. Le recrutement de nouveaux Talents reste le fer de lance de notre politique de croissance et un de ses piliers.

Le secteur privé représenté par l’ensemble de ses sous-secteurs n’est pas en marge de cette dynamique de développement et d’évolution. Au fur et à mesure de notre avancement sur ce secteur, d’autres enjeux et d’autres problématiques émergent. Elles sont propres au secteur et traduisent les nouveaux besoins au sein des banques et assurances, dans les télécoms, dans la grande distribution et bien d’autres domaines d’activités.

Forts de notre REX dans ces secteurs, nous nous positionnons tout le long de la chaine de valeur ; du conseil amont jusqu’à l’intégration et la mise en place, suivis par le support et la formation de nos partenaires, sans oublier l’accompagnement au changement.
 

Notre palette d’expertise est en constante croissance pour adresser des sujets très pointus comme l’urbanisation, la monétisation des services ou la robotisation des processus.

Au-delà du support du groupe dont nous bénéficions, nous ne cessons d’étoffer au quotidien notre expertise locale. En plus du recrutement, la croissance sur ces offres, passe par le développement des compétences existantes. La formation continue, les certifications et les reconversions sont un moteur et une motivation pour atteindre nos objectifs.

Nous ne pouvons pas parler de croissance sans citer les autres axes de synergie avec le Groupe. Plusieurs nouvelles lignes de services sont, aujourd’hui, construites localement pour répondre à différentes practices du groupe en R&D et en support de projets clients. Il s’agit d’un réel levier de croissance en termes de ressources humaines et en termes de diversification de nos activités.

Nous avons récemment fait l’acquisition des activités HLi consulting en Tunisie et au Maroc, leader dans l’intégration de la solution CRM Dynamics en Afrique. Cela coïncide avec nos 20 ans de collaboration entre Microsoft et Inetum. Cette collaboration se base sur une présence forte en France (45 sites) et une présence dans 26 pays à ce jour. Elle a évolué sur tout l’éventail des solutions, du CRM 1.2 à Dynamics 365 et d’Axapata à l’ERP FinOps.

Les solutions Microsoft sont un axe important du plan stratégique « UPSCALE23 » d’Inetum, notamment les solutions basées sur Dynamics 365 capables d’apporter à un large nombre de ses clients, des solutions innovantes et performantes.

L’acquisition de HLi Consulting contribuera à une très forte croissance des services Microsoft constituant un des piliers de ce plan stratégique ainsi qu’à la croissance de notre capital humain. »

Please publish modules in offcanvas position.