1 - Pour quel business model opteriez-vous pour la pérennité de votre entreprise ?

Le positionnement de notre cabinet de conseil se classe en tant que cabinet Premium, nous ne sommes pas un cabinet international qui offre des prestations de luxe ni un petit cabinet sans envergure ou des freelances qui offrent une prestation qu’on peut qualifier d’entrée de gamme.

Notre proposition de valeur consiste en l’accompagnement des entreprises appartenant à n’importe quel secteur et de n’importe quelle taille pour l’amélioration de l’ensemble de leurs fonctions, notre démarche d’accompagnement se décline sur plusieurs niveaux en fonction de l’état des entreprises et surtout de leurs besoins, les niveaux de transformation sont les suivantes, l’organisation, l’optimisation, la digitalisation et enfin le maintien de cette dynamique.

Cette amélioration est accompagnée par un développement approprié du capital humain pour la maitrise du changement apporté par la démarche de transformation.
Cette transformation a aussi des répercutions importantes sur l’organisation de l’entreprise qui nécessite aussi une refonte en conséquence.

La démarche englobe aussi la responsabilisation des entreprises sur les trois aspects du développement durable à savoir l’aspect Social, économique et écologique.

Notre prestation se distingue par notre modèle de staffing sur les projets, nous allouons une équipe pluridisciplinaire à la disposition de nos clients afin qu’ils jouissent au maximum de compétences à leurs dispositions.

Par rapport aux opportunités, notre pays à un manque de développement humain sur tous les niveaux, les entreprises n’ont pas encore vécu une transformation complète, ils font des actions ponctuelles comme une certification ISO 9001 sans aller au bout des choses, mais je juge que ce n’est pas suffisant.

La situation géopolitique fragilise les relations de la Tunisie avec ces partenaires et surtout avec les pays du golfe, l’Europe et même de l’Afrique.

En ce moment, nous devons tenter notre chance en Tunisie, la Libye et l’Algérie qui constituent des marchés opportuns. Une ouverture des frontières permettrait d’assouplir les transactions financières, la Tunisie vivrait une évolution et une croissance exceptionnelle.

2- Quel type d’innovation à mettre en place pour inspirer vos collaborateurs ?
Premièrement, le LEADERSHIP. Comme étant le premier responsable, il faut être exemplaire, sur tous les plans si nous voulons que les collaborateurs apprennent de nouvelles compétences, le leader doit apprendre aussi, si nous voulons responsabiliser quelqu’un, nous devons tout d’abord être responsable, il faut travailler en équipe pour augmenter l’efficacité, il faut inspirer l’entourage par le mode de Leadership, et surtout, l’INTEGRITE, la conviction et très importante.

Par rapport à la technologie, nous adoptons une organisation plate, favorisant la communication et la collaboration à tous les niveaux de l’entreprise, celle-ci demande une interactivité élevée, c’est pour cela que nous optons pour des moyens de communication très fluides comme les réseaux sociaux, ce sont des outils de partage transparents donc adéquats avec notre organisation et nos valeurs.

3- Quelle est votre stratégie pour préserver le climat social ?
- Une organisation plate qui permet à tout le monde d’exprimer son avis accompagné par une prise de décision participative
- Une montée en carrière inconditionné, plus de compétence implique une capacité à prendre plus de responsabilité, les promotions vont dans ce sens
- Un environnement challengeant en permanence qui pousse les personnes à aller toujours plus loin
- Les retombes des résultats touchent toutes les personnes appartenant à l’organisme
- Une organisation qui protège les personnes, pas de place pour l’égoïsme, les valeurs ne peuvent être enfreintes 

 


1- Quelles sont les pratiques RH à prôner pour donner du sens au travail ?
Le département RH a œuvré durant ces dernières années pour rendre le travail au sein de notre banque comme une passion et non pas une charge ou un devoir.

Notre philosophie est d’assurer le bien-être du collaborateur, son épanouissement et son engagement afin de lui garantir une meilleure qualité de vie ainsi que son efficacité et ce à travers divers mécanismes.
- Une bonne intégration des nouvelles recrues par des programmes d’accueil, d’encadrement, des parrainages, des formations et de suivi des nouvelles recrues.
- Un nouveau plan de gestion des carrières en fonction des métiers des collaborateurs.
- Une nouvelle politique de rémunération mixant trois composantes de rémunération fixe, variable (en fonction de réalisation de KPI) et indirecte.
- Mise en place d’un nouveau référentiel métier et compétence qui définit avec précision les missions, tâches et compétences requises et acquises par emploi et par collaborateur.
- Un cadre de travail ergonomique et digne de notre image de marque employeur.
- Des mécanismes de bien-être sans équivalent dans le secteur.

2- Comment préserver ses talents en situation de crise ?
Vu la profonde culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance qui caractérise les cadres et les talents de la STB outre la sélection de bons profils, la banque engage une politique de gestion de carrière par métier surtout durant la crise COVID.

La pandémie de COVID 19 a révolutionné à jamais le monde de travail. Les entreprises n’étaient pas préparées à y faire face et à gérer la crise. La solution consiste donc à agir de façon proactive pour fidéliser les talents qui assurent la pérennité de l’entreprise.

La STB a pensé donc aux mesures que nous pouvons mettre en place pour les protéger et les prémunir contre la contamination. Par exemple, nous avons mis en place une cellule de crise qui s’est occupée de tout ce qui est acquisition de gel, de bavette et de désinfectant. De même, la STB a pris en charge totale les tests PCR, l’hospitalisation des malades etc. De plus, la STB a recouru au travail à distance dans certains cas etc.

Nous avons intégré aussi des incitations financières à savoir la prise en charge de frais des tests PCR et la prise en charge de frais d’hospitalisation COVID du personnel de la banque.

La technologie aussi s’est imposée comme une solution évidente à la rétention des talents qu’il s’agisse d’outils de visioconférence, du webinaire, des formations en ligne et même des logiciels d’automatisation des processus. L’accès en ligne donne l’opportunité à nos collaborateurs de travailler de n’ importe où et à tout moment, ce qui améliore la continuité des activités et surtout tout en restant humain dans un environnement de travail technologique.
La STB a aussi mis en place un plan d’urgence qui tient compte de différents scénarii selon le degré de vulnérabilité. Ainsi des formations croisées paraissent opportuns en vue de permettre aux collaborateurs à haut potentiel d’être efficace durant les situations de crise.

La STB s’est aussi intéressée à la santé mentale de ses talents surtout dans la période post-covid caractérisée par la frustration, l’insécurité et le burnout, en augmentant le nombre d’assistante sociale et psychosociale.

La communication et la reconnaissance permettent aux managers de préserver les talents en situation de crise. Lorsque l’employé se sent valorisé et reconnu il va être plus motivé et il va sentir que son travail a du sens.

Pour préserver et fidéliser ses talents en situation de crise, le département RH de la STB a admis d’opérer sur quelques paramètres suivants :
- Des missions avec du sens
- Des conditions de travail flexible (travail en équipe, en réseau, avec les nouvelles technologies …)
- Une ambiance de travail positive
- Du feedback régulier
- Des perspectives de développement

3- Quels sont les nouveaux apprentissages que vous pourriez recommander pour être efficace ?
La STB a mis en place même avant la crise COVID 19 un mode de formation, d’apprentissage et de développement de compétences en blended learning (Mixte) basé sur la formation à distance (e-learning par la mise en place de notre propre plateforme de formation MOODLLE via les techniques de TEAMS)

Cette technique nous a permis d’assurer 80% de nos formations en ligne soit pour les cycles de futurs exploitants, la formation des nouvelles recrus, la formation pour concours interne ou la montée en compétence pour les différents métiers de la banque (SBE, risque, conformité)
- Des épreuves et Quiz à distance ont été mis en place
- Des encouragements des cadres de la STB pour suivre des MOOC par métier et par profil
- Permettre à nos collaborateurs de partager les meilleurs pratiques vu les échanges via TEAMS

- Permettre à certains cadres de travailler à distance via le télétravail et ce avec l’observation de mesures de sécurité et de fiabilisation qui s’imposent.