• 12ème édition
    LEADERSHIP, GOUVERNANCE ET CULTURE DE PERFORMANCE
    20 & 21 février 2019 à la Cité de la Culture Av. Med V - Tunis

Newsletter N° 5 / 02-01-2019


1- Que faire pour fidéliser les talents pour assurer une bonne performance ?
L'atout principal d'une entreprise est bel et bien ses ressources, (humaines). Mais parler aujourd'hui de talents, c'est avant tout comprendre et appréhender le personnel d'une entreprise de manière holistique ; des personnes dont les spécificités collectives forces, connaissances et compétences vont apporter de la valeur et de la performance à l'entreprise.

Une approche de Talent Management va répondre à leurs attentes de manière singulière en créant environnement de travail sain, gratifiant et attractif, favorable à l'engagement. Qu’il s’agisse d’attirer, de retenir ou de développer les talents, seules les valeurs déployées par l’entreprise pour faire adhérer au un projet et à la culture de l’entreprise comptent. Il faut faire en sorte que les salariés se sentent partie intégrante dans la réussite de l’entreprise en fondant une relation “gagnant-gagnant”, en leur donnant une vision partagée de la stratégie et des valeurs communes.

2- Comment induire un coaching d’équipe pour réussir son leadership ?
- Les leaders efficaces encouragent leurs équipes à explorer de nouvelles avenues et à faire des erreurs et apprendre d’elles. Un leader efficace intègre un temps suffisant pour que l’équipe apprenne, crée et innove.
- Partager une vision, des buts communs et avoir la même compréhension du suivi du progrès vers cette vision sont des facteurs clefs dans le succès d’un projet et d’une équipe.
- Délivrer des résultats est un besoin et un résultat du leadership efficace de projet. La livraison du projet est un effort d’équipe, pas un effort individuel. Le leader efficace de projet construit et guide l’équipe pour livrer des résultats en incorporant les quatre premiers principes de leadership.

3- Comment arriver à une bonne gouvernance, en faisant intervenir les partenaires sociaux ?
La bonne gouvernance devrait prendre en compte aussi bien le volet économique que la dimension environnementale et la dimension sociale découlant des activités d’une entreprise.

Il est important que tous les intervenants connaissent leurs rôles et responsabilités, que l’information pertinente soit colligée, qu’une veille soit assurée par l’entreprise, que les enjeux soient identifiés, que les actions à poser soient connues et bien communiquées, que des procédures soient développées et appliquées et que l’entreprise s’engage dans la communauté, tout en misant sur la consultation des parties prenantes.